Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Compteur de visite

Depuis Juin 2014

Publié par Jacques Bousiquier

Puisque c'est le mois du blanc, glissons-nous dans de soyeux draps de satin fleuris, laissons-nous bercer par cette musique et faisons de jolis rêves...
nights in white satin
Bouquet réalisé à l'aide de fleurs de notre jardin (2008 & 2009); il est visible en détails par un ou deux clics.

Pour rester dans le blanc, voire courir et dormir dans...
le paradis blanc, de Michel Berger

Trois couleurs : blanc

ou partir loin, sur une île des Caraïbes

Couleurs de Cuba : le BLANC (*)

sans oublier, loin aussi, mais de l'autre côté, les joli(e)s

                       papillons blancs

(*) En évoquant Cuba, comment ne pas avoir une pensée émue envers le peuple Haïtien que décidément rien n'épargne et qui pleure ses morts, ses disparus, ses nombreuses victimes qui souffrent dans l'attente de l'aide des secours d'urgence,  comment ne pas compatir avec tous ceux qui, parents, amis, actuellement dans l'angoisse faute de nouvelles de leurs proches
, risquent hélas de passer des nuits blanches mais pour de toutes autres raisons...

Haïti, dévastée par ce terrible tremblement de terre, se situe tout près de la pointe orientale de l'île de Cuba.





Commenter cet article

Marie 17/01/2010 22:31


merci pour ce morceau, emblème de notre jeunesse et vive le blanc mais pour la neige, ça va, nous avons eu ce qu'il faut ! et cette harmonie de fleurs blanches,bientôt les perce-neige!
bonne soirée


Marieluce 15/01/2010 21:10


 La nuit de satin blanc finit toujours avec l'aube,
mais les nuits d'horreurs et de deuils que vivent les Haïtiens mettront du temps avant de s'oublier, soyons compatissants pour ce peuple cruellement touché par cette terrible catastrophe...


Jacques 16/01/2010 22:31


Merci MarieLuce pour ce joli cadeau de circonstance.
Hélas, l'aide internationale, sûrement de bonne volonté, peine à porter un secours efficace à ce peuple Haïtien si durement frappé; sur place, ce doit être l'horreur, j'ai beaucoup de peine pour
tous ceux qui sont frappés directement et indirectement.
Amitiés


melodye 14/01/2010 09:41


ici, le blanc a laissé placeau degel et au ciel bleu! ce n'est pas mal non plus! meme si la neige est tres belle: un peu de beau temps ne fait pas mal au moral!! maintenant: vivement le printemps
et ses explosions de couleurs! hihi


Jacques 16/01/2010 22:41


Pour le printemps, patience, c'est encore dans plus de deux mois, mais les jours rallongent vite, alors, ça ira peut-être plus vite  !
Bon dimanche


Liza Peninon 14/01/2010 03:49


Tout est beau, tout est émouvant, tout est bouleversant . Merci de tout mon coeur cher Jacques pour ce commentaire-poème en cadeau qui m'a beaucoup touchée, et pour vos voeux si chaleureux . Très
beaux, aussi, et je les reçois en plein coeur . Que la Vie vous épargne, toujours, autant que faire se peut . Et que votre Humanité vous apporte autant de petits bonheurs que possible . Je suis
tellement en pensée avec les victimes d'Haïti ... les plus pauvres qui souffrent encore et toujours plus ... j'ai mal au Monde, Jacques ...
Merci de m'encourager comme vous le faites . Toute mon amitié .
Liza


Jacques 16/01/2010 22:53


Merci Liza pour ce beau et chaleureux message.
Comme à vous, et comme vous le dites si bien, il m'arrive aussi "d'avoir mal au monde", mais à vouloir supporter la charge de tous les problèmes du monde, on risque seulement de s'effronder, ce qui
n'est pas le meilleur moyen d'y apporter une contribution constructive.
Vous apportez votre pierre à l'édifice d'un monde meilleur, j'essaye modestement d'apporter la mienne, sûr que si tous les humains faisaient de même, le monde ne s'en porterait que mieux mais ça
n'empêcherait pas les catastrophes naturelles. Pauvre peuple haïtien si cruellement marqué.
Amitiés Liza


nicolek 14/01/2010 03:47


superbe chanson......de ma jeunesse
bisous   nicole


Jacques 16/01/2010 22:54


Et oui, c'était aussi ma "jeunesse", quel beau slow ; c'est tout ce que je savais danser
Bisous et bon dimanche