Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Compteur de visite

Depuis Juin 2014

Publié par Jacques Bousiquier

Poursuite de cette trilogie annoncée et toujours dans ce superbe Festival des couleurs à Chaumont sur Loire, après le bleu, le blanc, synthèse de toutes les couleurs, haut symbole de pureté...
Sur ce fil tendu comme pour y faire sécher du linge mais élevé au rang d'oeuvre d'art ici, il est suggéré de faire un noeud pour un voeu... le blanc domine


La nature regorge de vert et si le blanc y trouve place, c'est souvent de manière très parcimonieuse, comme pour mieux en faire valoir la préciosité


La fleur blanche n'est pas facile à photographier je trouve, elle cherche toujours à s'estomper dans un certain flou, sans doute par pudeur en raison du blanc symbole de virginité que sa robe légère inspire...
Dans cette oeuvre surprenante intitulée "Apesanteur de la matière", le blanc rentre en opposition avec le noir des miroirs réfléchissants...
Autre opposition, annonciatrice de la prochaine couleur :
blanc ou rouge ?
Vain dilemme, on peut aimer les deux...
en consommant chacun avec modération !

Blanc ou rouge, en terme de vins, leur mélange ne vaut rien, mieux vaut les boire séparément.
En peinture, leur mélange donne du rose, et le rose, en tant que couleur, tout le monde n'aime pas !


Photos réalisées dans les jardins de Chaumont sur Loire, dans le cadre du Festival international des jardins, le 19 septembre 2009.

 

 

Commenter cet article

lune 13/01/2010 16:53


j'ai pris plaisir de voir cette page
merci ami jacques


Caroline.k 08/11/2009 21:07


Superbe le paradis Blanc de Michel Berger ! les fleurs sont apaisantes aussi.
Caro


photographe de mode relooking 04/10/2009 17:32


Très belles photos même si ça n'est pas mon domaine et sans jeux de mots, félicitations


Une amoureuse de pétales blanches 28/09/2009 16:12



La couleur "rose" déplairait à certains tiens tiens c'est surprenant ? 


J'ai les mêmes petites fleurs (cf à la deuxième photo) sur mon chemin de ballade, et à chaque fois, je ne peux détourner mes yeux de leurs délicates pétales...
Merci ami-fleuriste pour ce doux billet parfumé




Jacques 28/09/2009 21:43


Oui, je ne comprends pas qu'on ne puisse aimer le rose, enfin, tous les goûts sont permis.
J'aime beaucoup aussi cette petite fleur délicate.
Merci amie-artiste
Bises pour une nuit doucement parfumée.


Stéphane 27/09/2009 22:27


Je les ai vu au printemps, j'ai plaisir à avoir un aperçu de leur évolution. Mes parents étant dans la région, ce que j'aime faire, c'est les voir au début, et en fin de saison, on se rend ainsi
compte de l'évolution des végétaux et de ce que les architectes paysagers ont imaginé ..


Jacques 28/09/2009 21:41


Ah oui sûr que c'est une bonne idée quand on peut; de toutes manières, ces jardins là, on ne s'en lasse pas et puis il y a tant à voir.
Merci Stéphane
Amitiés