Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Compteur de visite

Depuis Juin 2014

Publié par Jacques Bousiquier

A la différence du Penseur de Rodin, elle se prend la tête à deux mains, le visage posé au creux de ses paumes camouflé sous un large chapeau, elle semble davantage plongée dans une attente impatiente que dans une profonde réflexion, assise sur un banc juste à côté de l'entrée de l'Institut Hongrois à Paris,  pieds nus, pensive, je crains qu'elle n'attende encore longtemps dans cette posture...
J'ai bien tenté de la distraire de sa longue attente mais elle est restée de bronze...  tant pis, je repasserai une autre fois.

Il y a tout dans cette attente
Des bouts de vie qui trépassent
Des regrets, des solitudes
Des secondes qui s'enfuient
Puis l'espoir d'un autre amour
Qui pointerait son bout de magie ....
 
  balaline 


Institut Hongrois de Paris
, rue Bonaparte, tout près du jardin du Luxembourg dans le 6ème arrondissement
.


Cette sculpture de bronze a pour nom "sous le chapeau" ; elle est l'oeuvre du sculpteur hongrois Andràs Lapis (né en 1942).


Dans un autre style      Pensive devant le penseur ...    

Photos réalisées le 26 février 2009 (visibles en grand par un clic)

Commenter cet article

elmer 01/12/2009 15:51


Bonjour. Etonnante sculpture, qui m'a fait douter un moment en regardant la photo . Merci du retour.


Joëlle 13/11/2009 08:59


Alors là j'adore... je ne suis pas étonnée que tu ais saisi cette "pensive" en photo cher Jacques... elle est superbe et siège à une place de choix  :-))

Ps : pour la zique que tu m'as demandé, je t'ai répondu par l'autre canal. Bises !


C.Kiminou 13/11/2009 03:09


Tiens, tiens, en voilà une belle découverte Jacques, j'ai pourtant pas mal trainé mes guêtres du côté du jardin du Luxembourg, mais je n'ai jamais eu le plaisir de croiser cette belle ! Pour le
plaisir de me faire une idée de sa taille réelle, je me promets d'y faire un tour lors de mon prochain séjour parisien.
Bonne nuit
Caroline


balaline 12/11/2009 22:32


Il y a tout dans cette attente
Des bouts de vie qui trépassent
Des regrets, des solitudes
Des secondes qui s'enfuient
Puis l'espoir d'un autre amour
Qui pointerait son bout de magie ....

Amitiés Jacques, belle soirée, balaline