Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Compteur de visite

Depuis Juin 2014

Publié par Jacques Bousiquier

Exposition fort intéressante en ce moment à l'Hôtel de Ville de Paris, titrée à juste titre "Gustave EIFFEL - Le magicien du fer"... il faut profiter vite du report jusqu'à fin septembre.
Ingénieur audacieux, il est à l'origine d'ouvrages remarquables comme le pont ferroviaire de Bordeaux (500 mètres), le viaduc Maria Pia sur le Douro, au Portugal (353 mètres), le viaduc de Garabit (122 mètres)
... mais évidemment, son oeuvre la plus célèbre, connue dans le monde entier, reste dans les esprits sa fameuse Tour éponyme haute de 300 mètres, symbole de la capitale de France, Paris.

On ne la présente plus, mais j'ai plaisir à l'introduire ici en fusion avec ce monument-sculpture dédié à la paix dans le monde (vaste programme...) situé devant l'Ecole militaire (eh oui...) à l'extrémité sud du Champ de Mars, la Tour à  l'autre...

Construite telle un Meccano géant la vieille dame de fer défie le vent, le temps, les intempéries
Elle a tout de même régulièrement besoin de quelques soins, on le comprend bien; on aperçoit ici un technicien de haut vol

Conçue par son génial inventeur pour l'Exposition universelle de 1889, elle fut extrèment controversée par de grandes figures des arts, des lettres, de l'intelligentsia de l'époque, une polémique qui n'a jamais faibli jusqu'au début du XXème siècle et la Tour Eiffel doit sa survie grâce à sa configuration hautement stratégique qu'elle permettait en terme de moyens de communication par la voie des airs, alors en fort développement.
C'est ainsi que son 3ème étage est dorénavant surmonté et bardé d'émetteurs et d'appareils de communication et de mesures en tous genres

Mais hors de ses missions techniques sérieuses, la Tour se prend des fantaisies, comme ici, de monter des escaliers, histoire de se dégourdir les jambes; elle plastronne tout en haut
La belle pourtant n'a pas trop envie de se mouiller, elle craint d'avoir bientôt le pied dans l'eau
Elle aime s'amuser, comme ici, avec ce cheval fou qui saute désespérement pour l'attraper...
c'est d'ailleurs un cheval qui rêve d' échappée belle

Tantôt, elle fait la timide et se fait discrète
Peut-être qu'elle se lasse de tout ce monde qui vient quotidiennement se fondre et s'agiter dans ses entrailles...
Mais le père concepteur-constructeur continue de veiller sur elle

Gustave EIFFEL est né le 15 décembre 1832 à Dijon. Il n'a pas 30 ans quand il réalise son premier grand ouvrage, le pont ferroviaire de Bordeaux (1858-1860), ses prouesses avec les viaducs Maria Pia et Garabit sont un peu plus tardives (1876 et 1884), et la Tour a été inaugurée le 31 mars 1889.

Ayant particpé au grand chantier du canal de Panama pour la partie "écluses", il fut impliqué dans l'affaire qui en résulta, condamné puis réhabilité en 1892.


Gustave Eiffel meurt le 27 décembre 1923, il a 91 ans.

Si vous en avez l'occasion, l'exposition ouverte le 7 mai est vraiment intéressante; elle devait normalement sarrêter le 29 août, elle est reportée jusqu'au 29 septembre, il est donc encore temps, et en plus c'est gratuit !....


Le site de l'Hôtel de ville sur l'expo est  i c i

Quant à la belle dame, elle a été maintes fois à l'honneur dans ces pages  

              La Tour Eiffel, tout un symbole pour Paris



Commenter cet article

Caroline.k 22/10/2009 02:43


Ah mais oui je me disais aussi Jacques, magnifique cet article comme toujours. Je regrette d'avoir manquer le documentaire sur Gustave Eiffel réalisé par Charles Berling, l'as tu vu ?


annuaire 14/09/2009 19:49

C'est étonnant de voir un édifice en théorie fait pour ne pas durer s'éterniser au point de devenir le grand symbole de Paris, voire même de la France.

Jacques 15/09/2009 01:14


C'est vai, mais ce cas est relativement rare; sans doute que le paramètre hauteur a joué, c'est sûr même au plan technique (stratégique), mais sans doute aussi au regard d'une certaine grandeur
incarnée et symbolique.
Merci de votre passage
Amitiés


titi 12/09/2009 19:39

un très hommage à ce grand homme qui ne fut pas reconnu pour ses réalisations à son époque .. il a beacoup galéré ..

Muad' Dib 12/09/2009 17:57

Coucou Jacques, merci pour toutes ces superbes photos.L'expo sur Gustave Eiffel doit être passionnante.Bonne journée, http://muad-statues.over-blog.com/

Amie-touriste 12/09/2009 15:28

Fut un temps où j'ai grimpé les marches de la grande Dame (si, si)  la vue d'en haut est pas mal du tout aussi ami-voyageur mais voilà je n'avais pas emmener d'appareil photo pfffffff c'est malin hein ! Des bises, et pour finir j'aime beaucoup celle avec le cheval fou :-)))