Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compteur de visite

Depuis Juin 2014

Publié par Jacques Bousiquier

Expos intéressantes au Palais de Tokyo

De bien belles expositions à voir à Paris

avant qu'elles ne s'achèvent prochainement !

Juste à côté du musée d'art moderne de la ville de Paris,

le Palais de Tokyo

ne paye pas de mine, mais il se révèle source d'une heureuse créativité grâce à de nombreuses expositions et installations à l'imagination surprenante et d'une esthétique remarquable qui me réconcilie avec l'art moderne.

TAKIS - Champs magnétiques

Voici ce qu'en dit le musée sur son site (lien tout en bas) :

"Expérimentateur infatigable, « savant intuitif », Takis n’a cessé de chercher à capter l’énergie cosmique en mariant l’art et la science. Plasticien contemporain d’avant-garde, son œuvre est ancrée dans une tradition sculpturale, allant de la sculpture archaïque grecque et Giacometti aux objets de rebut de la technologie. Fasciné par la « magie scientifique », à l’origine d’inventions (il déposera même des brevets industriels), Takis est aussi un philosophe des sciences s’imprégnant régulièrement des grands ancêtres de la philosophie présocratique, de la médecine d’Hippocrate jusqu’à l’Égypte ancienne."

Expos intéressantes au Palais de Tokyo
Expos intéressantes au Palais de Tokyo

Autre expo fort originale et intéressante : Le Bord des mondes...

Ce qu'en dit le musée sur son site :

"Peut-on faire des oeuvres qui ne soient pas « d’art » ? C’est en s’interrogeant avec Duchamp sur l’essence de la création et ses territoires que le Palais de Tokyo explore les mondes interstitiels, à la lisière de l’art, de la création et de l’invention. L’exposition Le Bord des mondes invite à un voyage aux confins de la création, en révélant les prodigieuses recherches et inventions de visionnaires au-delà du territoire traditionnel de l’art. Des créatures de plage géantes de Theo Jansen aux étonnants chindogu de Kawakami Kenji en passant par les poétiques attrape-nuages de Carlos Espinosa, l’exposition invite à emprunter des sentiers interdits et à chevaucher sur la faille qui habituellement sépare la création artistique et l’invention créative. A la lisière de l’art et de l’invention, l’exposition fait voler en éclats les frontières entre les mondes, entre territoire artistique identifié et mondes parallèles absents du système de l’art, en explorant le fécond précipice qui peut les unir.

Commissaire : Rebecca Lamarche Vadel"

Expos intéressantes au Palais de Tokyo
Expos intéressantes au Palais de Tokyo
Expos intéressantes au Palais de Tokyo

Ici, un chantier

d'œuvres

éphémères

tant leur équilibre

est instable

et précaire !...

Expos intéressantes au Palais de Tokyo

Des inventions bien amusantes, telle ci-dessous cette "grenouillère de ménage" !:-)

Expos intéressantes au Palais de Tokyo

Autre expo, "L'Usage des formes".

Accroche du site du Palais de Tokyo :

"L’exposition L’Usage des formes explore l’ingéniosité humaine et la relation passionnée que les créateurs entretiennent avec leurs outils, en abordant l’instrument comme un élément fondamental du rapport de l’homme au monde. Faisant dialoguer artisans d’art et artistes, l’exposition rassemble les métiers d’art, le design, les arts plastiques et l’architecture dans une scénographie conçue par le designer Robert Stadler et réalisée en collaboration avec des artisans d’art."

Expos intéressantes au Palais de Tokyo

Dans cette exposition, on découvre, entre autres, des tas d'instruments et d'outils aux formes pour le moins surprenantes !

En fait, d'un usage parfois difficile comme on peut le voir ci-contre !:-)

Expos intéressantes au Palais de Tokyo

Et puis encore, à citer au Palais de Tokyo, celle consacrée à

Bouchra Khalili, "Foreign Office"

Descriptif emprunté au site du musée :

"Bouchra Khalili, lauréate du Prix SAM pour l’art contemporain 2013 (née en 1975 à Casablanca, vit et travaille à Berlin) articule subjectivité et histoire collective pour interroger les relations complexes entre l’Histoire coloniale et postcoloniale, les migrations contemporaines, leurs géographies et les récits et l’imaginaire qui en sont issus.

Elle présente, à l’occasion de son exposition au Palais de Tokyo, une nouvelle série d’œuvres, sous le titre générique Foreign Office, composée d’un film, de photographies et de documents. Produit à Alger, ce nouveau projet s’inscrit dans la recherche développée par l’artiste depuis une décennie autour des formes et des discours de résistance tels qu’exprimés par des membres de minorités issus des histoires coloniales et postcoloniales."

Et il faudrait aussi citer "Archipel secret", Les modules - Fondation Pierre Bergé- Yves Saint Laurent, les Interventions sur le bâtiment, etc...

Vraiment nombreuses, diverses et très attirantes toutes ces expositions, le mieux est de les découvrir sur le site, accessibles par un billet unique (10 Euros en plein tarif) :

Attention, plus que quelques jours, elles s'achèvent bientôt , le 17 mai.

Commenter cet article