Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Compteur de visite

Depuis Juin 2014

Archives

Pensées du jour

 
 

 

Publié par Jacques Bousiquier

Tout près de l'Arc de Triomphe du Carroussel, trônant entre des haies d'ifs ou sur de vastes pelouses, 18 statues d'Aristide Maillol (1861-1944) installées à l'initiative d'André Malraux en 1965 commémorent les victoires Napoléoniennes; parmi elles, ces Trois Nymphes  (cf JEU Bronzes à Paris )
Un ensemble similaire accueille les visiteurs du musée Maillol mais ici, ces "Trois Nymphes" contemplent en silence (ce qui constitue un exploit pour des femmes !:-))) le cadre historique qui leur sert de décor... 
Leurs mains s'unissent pour soutenir une grande et vieille dame, célèbre elle-aussi
Elles sont bien jolies, elles sont au vert dans un environnement prestigieux, elles sont beaucoup admirées et pourtant, elles semblent tristes, on les dirait résignées, de ne plus pouvoir bouger, de ne pas pouvoir parler ?...
La question reste posée, je ne puis, à ma modeste mesure, que promouvoir leur indéniable beauté...

Le geste suspendu
Le regard en errance
Les belles se résignent
A vivre désormais tous leurs rêves de pierre

                                                                 balaline



Pour voir les 18 oeuvres exposées dans ce cadre,  j'ai trouvé ce site et cet article :

  Insecula - Oeuvres de Maillol - Jardin des Tuileries

Pour voir d'autres oeuvres de maillol (sculptures et peintures) publiées ici :

           Aristide MAILLOL, sculpteur et peintre

Voir ou revoir "les Trois Grâces" du Louvre  :

        Femmes du monde des musées


Photos réalisées le 29 décembre 2008 sauf l'avant-dernière (du 17 novembre 2008).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
"Un ensemble similaire accueille les visiteurs du musée Maillol mais ici, ces "Trois Nymphes" contemplent en silence (ce qui constitue un exploit pour des femmes !:-))) "
Pourtant à dire des conneries pareilles elle doivent pas vous parler beaucoup à vous.
Répondre
L

la première photo, celle en noir et blanc, je la trouve fascinante.
bises


Répondre
B

Le geste suspendu
Le regard en errance
Les belles se résignent
A vivre désormais tous leurs rêves de pierre


amitiés Jacques, balaline


Répondre
J

Merci balaline pour ces jolis mots toujours aussi délicatement déposés.
Amitiés


S

les 3 nymphes tenant la Tour Eiffel, belle réussite cette photo. J' aime beaucoup.


Répondre
J

Merci Pierre pour ce compliment et pour la performance de ces nymphes, c'est qu'elle pèse la dame Eiffel !:-)
Amitiés