Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Compteur de visite

Depuis Juin 2014

Publié par Jacques Bousiquier

Quand la télé fait battre les coeurs...

Magnifique documentaire-fiction diffusé tout-à-l'heure sur France 2 sur le thème de la transplatation cardiaque  

"Un coeur qui bat" de Sophie Révil et Christophe Barraud.coeur transplantation 3a

Le coeur, organe moteur au centre de la vie, siège aussi d'émotions intenses lorsqu'il fait l'objet d'interrogations vitales quant à son devenir; coeur encore en vie dans un corps que plus rien ne ranimera, coeur source d'une vie nouvelle, d'une renaissance pour une personne dont le sien a failli et la condamne inexorablement ?

 

Miracle des progrès de la médecine, qui permet désormais presque toutes les greffes imaginables, avec des échecs malheureusement, mais avec surtout de belles victoires contre la mort ou le handicap; la transplantation cardiaque fait partie des mythes de la médecine moderne.

 

Problématique induite, celle du don d'organes, surtout lorsque le donneur potentiel ne s'est jamais clairement exprimé sur le sujet auprès de ses proches; souvent en cause, le fait que personne n'a vraiment envie de mourir ni trop tôt, ni trop vite et du coup, on néglige d'en parler !

 

La loi (loi bioéthique du 6 août 2004) prévoit le consentement présumé, avec obligation en parallèle de s'assurer que l'intéressé n'était pas contre le prélèvement d'organes.

De fait, le corps médical ne fait rien sans l'assentiment de la famille.

 

Ce docu-fiction est fort bien traité, pédagogique, ne cherchant jamais à culpabiliser, réaliste, émouvant souvent, valorisant bien l'effet d'équipe, dévoilant le côté humain de ces femmes et hommes de médecine au grand coeur dans les réussites comme dans les échecs, déroulant bien en chassé-croisé ces destins dramatiques qui s'entremêlent pour quelque part se fusionner...

coeur transplantation 1b

 

Espoir d'un côté, détresse coeur transplantation 2bde l'autre...

 

Culpabilité, gratitude, la personne greffée d'un nouveau coeur a forcément du mal à trouver les mots qu'il faut pour clamer sa reconnaissance, dire ses remerciements au donneur, à sa famille, à l'équipe médicale et à toute la chaîne qui permet cette extraordinaire aventure; survivre grâce à quelqu'un qui a perdu la vie, vivre avec son nouveau coeur...
un coeur qui bat

 

Quand la télé fait honneur au service public...

 

Le don d'organes, que l'on soit jeune ou âgé, c'est l'affaire de tous, mieux vaut en parler avant; on décharge ainsi ses proches d'un lourd fardeau, celui d'avoir un jour à décider à sa place.

 

Pour ma part, je suis pour le don de mes organes, et si l'un ou plusieurs de ceux-ci peuvent aider une personne à survivre ou d'autres à mieux vivre, alors, au moins je me dis que je ne serai pas totalement mort, ou pas mort pour rien !

Je n'ai pas fait la démarche d'une carte spéciale marquant mon intention, peut-être devrais-je le faire, mais par ailleurs je ne suis pas sûr qu'elle soit suffisante; en revanche mes proches le savent et ce sont eux qui, le cas échéant, auront à confirmer mes volontés.


Ce film sera édité et commercialisé prochainement en DVD.


coeur transplantation 3b

 

Les textes et images publiés dans cet article sont extraits du Télérama du 2 février 2011 (cliquer pour agrandir).

 

Commenter cet article

Caroline.K 07/03/2011 09:27



J'ai manqué çà Jacques, mais je vais guetter une rediffusion, çà m'intéresse.


Caroline



lune 09/02/2011 07:54



uen émission qui devrait être diffusée plus souvent !!


bonne journée



Crikette Guilimaux 09/02/2011 02:48



Bonjour Jacques


Je suis rentrée et j'ai aperçue la fin. J'attends la rediffusion. Sujet déjà discuté avec mes proches et mes fils, j'avais ma carte de donneur. 


Malheureusement dès que l'on est atteint d'une maladie et un peu agé, certains organes ne peuvent plus être prélevés .


Ce genre de documentaire devrait être diffusé plus fréquemment, c'est bien que tu relais l'information comme moi je le fait à ma manière avec le logo de don d'organes sur mon blog.


Amitiés, désolée pour le retard, je suis prise , occupée meme si toujours sans emploi :-(