Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Compteur de visite

Depuis Juin 2014

Publié par Jacques Bousiquier

Documentaire prenant et poignant diffusé tout à l'heure sur LCP Public Sénat, de Frédéric Chaudier ; pendant un an, il a observé, filmé, échangé, encaissé... dans l'unité de soins palliatifs de l'Institution Jeanne Garnier.

Les yeux ouverts Frederic Chaudier LCP Public Senat

Des moments forts avec les malades, le personnel soignant, des bénévoles, des témoignges, des séquences intimes hors de tout voyeurisme, des regards lucides sur l'inéluctable échéance, un personnel chaleureusement dévoué fort de cette noble et si difficile mission d'accompagnement, une institution modèle (à but non lucratif) qui s'honore de faire de ces derniers moments pour des personnes que la médecine ne peut plus sauver, des moments de joie, de bonheur presque, de sérénité souvent, de profond respect toujours !


Pour y parvenir, entre autres, l'art y est érigé en thérapie, peinture, dessin, sculpture, ces malades que bientôt la mort endormira à jamais, trouvent là l'occasion de laisser un souvenir, une trace ultime de leur passage en ce monde, et ici également, la musique adoucit la pensée...Coup de chapeau à cette infirmière, ou médecin, je n'ai pas su, prenant le documentaire en route, qui, d'une belle voix tranquille, s'accompagnant à la guitare, à la demande notamment d'une brave mamie, fan de Jean-Jacques Goldman, lui chantonne un de ses nombreux succès;  "Puisque tu pars" me semble-t-il, un grand moment...

 

Ce documentaire repassera demain lundi 21 octobre à 17h15

(site  i c i )


Site de l'Institution  Jeanne Garnier 

 

 

 

 

Autre interprétation, en "Live" de cette belle chanson

sur  Pause Photo musicale

Commenter cet article