Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compteur de visite

Depuis Juin 2014

Publié par Jacques Bousiquier

Le cancer, cette terrible maladie, a ceci d'effrayant qu'on lui connaît cette capacité de frapper n'importe lequel d'entre nous et à tout moment !

Nous autres, adultes plus ou moins informés, en pressentons alors les conséquences, mais le cancer ose également et sans vergogne s'en prendre à des enfants, dans leur toute innocence, prêt à saccager leur enfance, prêt à les priver d'avenir...

S'agissant d'un enfant, le choc en est d'autant plus rude qu'il projette d'un coup la famille au bord du désespoir.

Certes, la médecine a fait d'énormes progrès dans la lutte contre ce fléau, les chercheurs avancent bien dans une meilleure connaissance de cette maladie et les stratégies de combat deviennent de plus en plus efficaces. Nombre d'associations caritatives, on le sait, aident financièrement cette recherche et cet aspect de la générosité est heureusement et souvent au rendez-vous.

Mais une fois ce constat effectué, il n'en reste pas moins que pour la famille dans laquelle un enfant est touché, c'est d'abord l'affolement qui prévaut, c'est inévitablement le désarroi qui s'installe et avec, le sentiment d'être frappée individuellement et injustement !

Ces familles ont alors un grand besoin d'être épaulées, conseillées, d'avoir quelqu'un à leurs côtés, de se sentir soutenues. Pour les aider, pour les accompagner dans leur combat aux côtés de leur enfant, des associations existent et se montrent volontaires et efficientes, et pour ce faire, elles ont besoin forcément de fonds. Pour se financer, en plus des schémas classiques, certaines d'entre elles ont imaginé de monter des opérations particulières, plus ou moins médiatisées, qui permettent à la fois de collecter des fonds tout en montrant une forme avérée de solidarité.

C'est le cas de l'Association Leucan au Québec au travers de l'opération "Défi têtes rasées". Le titre est explicite ; les personnes qui relèvent ce défi mettent en quelque sorte, leur tête à prix. Ce faisant, elles acceptent de se faire raser la tête en contrepartie de quoi leur entourage apporte une contribution financière qui va directement au profit de l'association.

Ce type de défi, j'imagine, est encore plus grand pour une femme, car oser accepter de perdre une chevelure que l'on a choyée des années durant, qui fait sa parure, dont elle est fière, cela s'apparente alors à une forme de sacrifice, un don de soi qui, forcément, doit être animé par de très fortes valeurs de générosité, de solidarité, d'altruisme.

Solidarité, on ne peut plus vérifiée en effet, envers tous ces malades que le temps de la chimiothérapie a rendu chauves, générosité, les fonds collectés à l'occasion de ces opérations-défis sont souvent importants, et don de soi, car les cheveux, s'ils sont longs, sont réemployés par d'autres associations à élaborer de jolies perruques destinées à des petits malades afin de leur redonner force et courage dans leur combat et leur rendre la vie un peu moins compliquée.

Je connais bien en France les associations qui œuvrent pour la recherche médicale et le cancer mais je ne connaissais pas du tout cette Association Leucan au Québec et ses étonnants et émouvants défis !

En fait, je suis tombé par hasard sur une petite vidéo qui m'a interpellé et beaucoup touché.

Dans le premier rôle, l'héroïne, Christelle Deforceville, une jeune femme au visage radieux et souriant, encadré d'une bien belle chevelure; dans cette vidéo, on la suit et on la voit relever le défi : elle se fait raser la tête, avec le sourire et en public... 

Quelques images extraites de cette vidéo

 Christelle Deforceville 11 juin 2011 Defi tetes rasees 03

132

Ici, elle exhibe avec une fierté légitime le chèque de la somme qu'elle a réussi à rassembler. De fait, au final, ce sont presque deux milles dollars qui sont allés à l'association grâce à elle...

Christelle Deforceville 11 juin 2011 Defi tetes rasees 01

Sereine et confiante à l'arrivée sur le site

Christelle Deforceville 11 juin 2011 Defi tetes rasees 02

Armée la  plupart du temps d'un sourire non feint, celui d'une personne déterminée à aller jusqu'au bout de ses convictions, celles de traduire en actes ses valeurs;Christelle Deforceville 11 juin 2011 Defi tetes rasees 04

de la générosité, de la solidarité, elle en a à revendre

et elle le montre !

Christelle Deforceville 11 juin 2011 Defi tetes rasees 05

Elle a bien quelques fois des instants d'interrogation,

Christelle Deforceville 11 juin 2011 Defi tetes rasees 06

de flottement

Christelle Deforceville 11 juin 2011 Defi tetes rasees 07

mais l'assurance de la bonne décision pour une bonne cause l'emporte et le sourire est presque toujours présent...

Christelle Deforceville 11 juin 2011 Defi tetes rasees 10

L'opération accomplie, elle peut désormais rejoindre le cercle de ses proches, la satisfaction du devoir accompli !

Christelle Deforceville 11 juin 2011 Defi tetes rasees 11 Cela se passait le 12 Juin 2011, voici cette vidéo, elle dure un peu plus de 7 minutes, elle est fort intéressante, émouvante parfois, encourageante toujours par les valeurs qu'elle sous-tend et qu'elle propage;

elle mérite d'être vue !

 

Cette vidéo présentant un caractère très personnel je trouve, j'ai préféré lui demander préalablement son autorisation avant de la publier ici dans ces pages; elle me l'a accordée fort aimablement, je l'en remercie...

Cette opération existe depuis 2001, et connaît désormais une certaine notoriété au Québec; Leucan Defi tetes rasees Historique

60000 personnes depuis le début, (9000 en 2012) se sont fait ainsi raser la tête, porteuses d'une signature visuelle qui leur confère de fait une indéniable reconnaissance,

Leucan Defi tetes rasees div 3

celle d'appartenir à une grande famille de cœur, en toute solidarité avec les enfants et les personnes atteintes d'un cancer qu'elles encouragent ainsi, un acte stimulant et gratifiant pour elles.

Liens en rapport :

- le site de cette association : leucan.qc.ca/fr

- le site dédié à cette opération spéciale : Défi têtes rasées 

 

Leucan Defi tetes rasees div 4

Extraits de Presse ou sites :

Leucan Defi tetes rasees div 2

NB : une partie des cheveux ainsi coupés peuvent être précieusement récupérés et se refaire une autre vie, transformés en perruques seyantes, des artifices au naturel qui seront de nature à atténuer, pour certaines ou certains, le traumatisme d'un crâne provisoirement devenu chauve.

Un concours de circonstances m'a fait publier récemment un billet relatif à un très bon livre que j'ai dévoré tant il m'a intéressé;

Sophie VAN DER STAP - La Fille aux neuf perruques

  Cancer Rose Magazine Heloise

Autre site d'information intéressant qui traite du cancer, de façon constructive et encourageante, en appui d'un magazine papier : 

Rose Magazine (clic sur la photo)

J'espère ne pas vous avoir trop "rasés" ! ...

avec cet assez long développement mais j'ai trouvé que ce type d'évènement valait la  peine d'être relaté et s'il peut par ailleurs susciter quelques vocations, alors, il n'aura pas été vain !

Christelle s'est enrichie de cette expérience qui s'est révélée gratifiante pour elle, partageant une fierté légitime avec son entourage qui l'a encouragée à relever ce défi bien audacieux.

Pour clôre en beauté ce billet, rien de mieux que ces photos qu'elle m'a gentiment transmises, réalisées par son conjoint, placé comme il se doit, aux premières loges et au premier rang des encouragements sans doute !

leucan-christelle-3

 

leucan-christelle-4

 

 

leucan-christelle-5

Un sourire radieux toujours !

Un joli contre-jour vers la fin, lors de l'interview,

leucan-christelle-6

et enfin, un dernier  portrait, celui d'une femme regardant l'avenir avec confiance et sérénité, pleinement rassurée d'avoir fait le bon choix en gagnant ce défi de la solidarité, le cheveu ras, le cœur gros comme ça !

leucan-christelle-7

Bon vent à vous Christelle et merci à tous qui, si nombreux au Québec, êtes capables de relever ce type de défi !

NB : le lecteur Deezer étant indisponible, momentanément j'espère, je lui adjoins ce diaporama Dailymotion en remplacement car je tiens à cet accompagnement musical... Cela dit, comme il est bien joli, je le laisserai sans doute.

 

Le jour s'est levé
Sur cette étrange idée
La vie n'est qu'une journée
Et la mort qu'une nuit
La vie n'est ajournée
Que si la mort lui nuit

Commenter cet article

agence de voyage marrakech 07/10/2013 12:44


Bonjour, j’adore vraiment ce que vous faites je me demande comment j'ai pu rater
votre blog

Jacques 07/10/2013 17:31



Bonjour,


Habituellement, j'élimine les commentaires ostensiblement à vocation commerciale, mais comme j'aime bien le Maroc et que peut-être il est sincère, je le laisse. Mais comme il est illisible (tout
en blanc), je le reproduis ci-dessous :


"Bonjour, j'adore vraiment ce que vous faites je me demande comment j'ai pu rater votre blog"



claudine/canelle 06/10/2013 20:11


Quelle belle iniatiative , car il faut bien le reconnaitre , perdre ces cheveux est vraiment l'evenement CHOC , celui qui fait realiser qu'on est vraiment malade ....Et c'est une chose qu'on a du
mal à oublier ...donc bravo pour cette idée !!


Merci Jacques


Bises

Jacques 07/10/2013 17:33



La perte des cheveux, un évènement choc sans aucun doute pour le malade, ce qui renforce d'autant plus l'aspect solidarité du geste de toutes ces personnes qui se font raser la tête sans être
malade.


Merci Canelle,  bises