Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compteur de visite

Depuis Juin 2014

Publié par Jacques Bousiquier

Photo bouleversante réalisée par la photographe bangladaise Taslima Akhter, alors que des pelleteuses fouaillaient les décombres du Rana Plaza, dans la banlieue de Dacca, après l'effondrement dramatique le 24 avril d'un immeuble dans lequel travaillaient, dans des conditions précaires, et pour des salaires de misère, des milliers d'ouvriers employés, exploités plutôt, à la confection de vêtements qui inondent entre autres les boutiques de grandes marques implantées chez nous...

Bangladesh Dacca Taslima Akhter Marianne 18 mai 2013

"Leur étreinte nous hantera encore longtemps" écrivent Hervé Nathan et Christine Lambert dans leur article du magazine Marianne reçu ce matin dont un petit fragment de cette photo en couverture m'a de suite capté l'attention, et la compassion !

Sans doute que cette photo de ce couple, figé pour l'éternité dans une suprême et ultime étreinte, participera, en un hommage indispensable à rendre aux 1127 victimes de ce drame, sans oublier les 2438 survivants à jamais traumatisés et probablement pour beaucoup handicapés, à réveiller nos consciences d'occidentaux qui, endormies dans des réflexes de recherche des plus petits prix à payer, participons à cette spirale infernale qui conduit à cet esclavagisme des temps modernes que subissent des milliers, et même, à l'échelle du monde, des millions de femmes et d'hommes qui en risquent et en payent le prix fort, le prix de leur vie...

Bangladesh Le drame Marianne 18 mai 2013 b 

 

 

"Pour ne plus être complice du travail qui tue" :

 

Bangladesh Le drame Marianne 18 mai 2013 c

c'est le titre de ce très bon article de Marianne.

 

 

  Un clic ou deux pour voir la photo ou le texte en grand.

Commenter cet article

bruno 18/05/2013 16:19


Honte à nous en effet, mais sommes nous tous prèts à payer le prix pour que celà change?

Jacques 18/05/2013 23:58



Globalement sans doute y-sommes nous prêts, et c'est déjà pas mal par ailleurs si l'on en a bien conscience. Petit à petit, les grandes firmes seront bien obligées d'en tenir compte et on
évoluera forcément vers un commerce vraiment équitable, enfin, on a le droit d'y croire !


Bon w-e



mouneluna 18/05/2013 12:44


merci jacques pour cet article et le lien vers l'article de Marianne. plus jamais je n'acheterais de vetements de la même façon.


bonne journée


Moune

Jacques 18/05/2013 23:50



Il faut des drames comme ceux-là pour que nous réalisions qu'au fond, malgré les difficultés, on est quand même plutôt bien lotis dans notre beau pays de France !


Bises et merci Moune