Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compteur de visite

Depuis Juin 2014

Publié par Jacques Bousiquier

Comment vivre ou survivre avec un handicap qui vous est tombé dessus dans une violence insoupçonnable, car comment accepter l'inacceptable ?
Comment affronter le regard de l'autre, comment vivre comme les autres ? 

Il est des découvertes qui font rêver, des hommes, des femmes, débordant d'énergie, d'enthousiasme, handicapés mais motivés à bloc pour répondre en partie à ces questions cruciales et angoissantes, en montrant qu'à force de courage, de ténacité, de dépassement de soi, tout redevient possible pour eux, et donc pour les autres aussi.

Je vous invite à faire connaissance avec Ismaël GUILLIORIT,



un être comme on aimerait en découvrir plus souvent, il est le fondateur d'une association qui porte admirablement bien son nom "Vague d'espoir"


"Pour moi, marcher c'est survivre...  après, faire du surf, faire du vélo, faire du snow, ... en fin de compte, c'est ça pour moi la liberté."

Son rêve, son but, faire bouger les choses, montrer comment on peut vivre avec un handicap..montrer que les handis savent faire de belles choses, comme dans les sports de glisse par exemple, que nombre de valides, dont je fais partie, sont incapables.

L'association invite d'autres handicapés à venir constater par eux-mêmes qu'ils sont capables de ces faire ces choses...

"On se dépasse et finalement, on s'aperçoit qu'en fait, ça n'est pas si compliqué que ça !" déclare une jeune femme...

"On fait de l'action, on vit, on bouge... et c'est ça qui m'impressionne le plus à VAGDESPOIR, c'est quand la personne handicapée fait rêver la personne valide"
... superbes mots de conclusion d'Ismaël dans ce très beau clip de près de 8 minutes qui défilent comme le surfer sur la vague...

Le site de l'association, c'est    VAGDESPOIR  

Ainsi, c'est une formidable leçon de courage et de ténacité que ces handis, comme ils se nomment, par les performances dont ils se montrent capables, font rêver des personnes valides, nous font rêver, et me laissent quant à moi beaucoup de raisons de croire en l'humain en ce qu'il porte de fort et de beau en lui... loin de la violence qui transpire à longueur de reportage dans les médias traditionnels qui ne nous laissent voir que la face noire de l'humanité...

Voilà, en contrepoint de mon précédent billet d'humeur contre une certaine forme de politique pas bien belle, contre une forme de médias qui nous farcit le crâne de pipotages sans réelle valeur ajoutée,        cf Taxe carbone : de drôles de chiffres à méditer

je tenais à vous présenter cet homme singulier et non moins exceptionnel, son association, et les nombreux amis handis et valides qui l'entourent et partagent généreusement sa foi et son dynamisme, un homme, un modèle que j'ai découvert grâce à un très bon article d'Emilie Tovar, paru dans le journal (internet) "L'Indépendant" que je vous invite aussi à découvrir, c'est en date du 10 septembre, son article est titré "Quand handicapés et valides surfent sur la vague de l'espoir" (tout un programme), son adresse est
             
                     24h ACTUS Gruissan           

à voir aussi (même jour) "Le 7ème Tour de l'Aude Handisport..."

Puisqu'on touche à ce problème hautement sensible du handicap, permettez-moi de vous signaler deux organisations, entre autres, importantes à mes yeux

                 Handicap International

                APF - Association des Paralysés de France

Voilà pour cet hommage que je tenais à rendre à toutes ces femmes et à tous ces hommes qui méritent toute notre admiration.


Au revoir et merci beaucoup.

Les photos sont extraites de la vidéo
.

Commenter cet article

Caroline.k 22/10/2009 02:53


C'est un article formidable Jacques, on en parle si peu c'est vrai. çà me rappelle un documentaire dont je n'ai vu que la fin un soir sur TF1 à ce sujet, j'ai été impressionnée par cette
détermination qu'ils avaient tous. Dommage que je n'en prenne pas plus de la graine. SIC


Mimisan 21/09/2009 04:52

Pour Mouneluna:Je connais le problème des réactions liées aux maladies neuro-dégénératives: mon mari est décédé il y a deux mois  de la maladie d'Alzheimer et j'ai connu tout ce qu'on peut être amené à connaître en accompagnant cette maladie. Mon mari était une personne d'assez grande force de caractère, à la fois intellectuel et assez sportif.Il y a beaucoup de choses qu'il refusait, pas seulement par mauvais caractère, mais comme une façon de vouloir nierla maladie et ses conséquences si pénibles. Je m'efforçais d'en voir le bon côté: le plus longtemps possible il a gardé un sentiment de fierté, de ne pas vouloir abdiquer son humanité.Je souhaite force et courage à Mouneluna pour ce long et difficile accompagnement.

Jacques 21/09/2009 10:36


Oui j'imagine les moments difficiles que doivent traverser, pas seulement les victimes directes de ces maladies terriblement invalidantes, mais aussi l'entourage proche qui est amené à son tour à
faire preuve d'une force de caractère insoupçonnable pour se montrer à la fois digne et respectueux de l'autre dans son dur combat tout en prenant conscience hélas de sa part d'impuissance.
Grand merci Mimisan pour ce bouleversant témoignage.
Amitiés


Chris 20/09/2009 11:11

tRes jOLie photo de bord de mer ca me donne envie de prendre une planche de surf! bOn dimanche! :D

Jacques 21/09/2009 10:53


Merci Chris pour ce message sympa.
Bonne semaine


Mimisan 16/09/2009 04:39

J'ai toujours eu une très grande admiration pour ces personnes et leur force de caractère.

Jacques 21/09/2009 01:17


Ils forcent notre admiration en effet.
Amitiés


lune 15/09/2009 08:19

Quel belle leçon de vieje suis admirative !!!et j'encourage les "non-handis"d'en prendre de la graine !!bonne journée