Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Compteur de visite

Depuis Juin 2014

Publié par Jacques Bousiquier

On dit que les Suisses savent prendre leur temps,  j'ignorais qu'il en allait de même pour les plantes ...
C'est ainsi qu'en randonnée cet été dans la fôrêt du Risoux, nous avons eu l'agréable surprise de découvrir ce muguet du 1er juillet ...


Dans cette forêt, on fait des incursions dans le territoire Suisse et c'est bien là qu'il se cachait




                                                                                                                                                
On avait bien passé le mur frontière que voici

par ce passage-là
En fait, j'avoue, je mens un peu, cette "fabuleuse" découverte, on ne l'a pas faite le 1er juillet mais en réalité,  le 29 juin 2009 ...
Il faut dire que là-bas, dans le Jura et dans cette partie de la Suisse, la saison d'hiver est très longue, la neige peut commencer à tomber vers octobre et s'éterniser jusqu'au début de mai, ce qui fut le cas l'hiver dernier; les plantes de printemps doivent rattraper le temps perdu et faire très vite, c'est ce qui explique sans doute mes problèmes de mise au point, mon appareil n'a pas l'habitude de ces plantes Suisses qui croissent trop vite !:-) 

Ceci dit, le notre,  le muguet du 1er mai,  je l'avais publié le 29 avril ... alors, ça revient au même, sauf que chez nous, il y en a aussi ... du bleu

Muguet blanc, muguet bleu en forêt de Chantilly

Commenter cet article

Caroline.k 12/08/2009 05:24

J'en apprends des choses avec vous Jacques, j'avoue que çà m'a bien fait rire cette idée de la nature qui en Suisse prend aussi son temps. Je me demande si elle ne le prend pas partout et si ce n'est pas nous qui la forçons afin qu'elle s'adapte coûte que coûte à nous ?

Jacques 12/08/2009 14:36


Tu as peût-être raison, on veut souvent avoir fini avant même que ça commence ! (enfin, ça m'arrive !...)


laé 29/07/2009 21:47

je sens d'ici le doux parfum du muguet.

canelle56 29/07/2009 07:43

C'est une belle découverte comme quoi la nature fait bien ce qu'elle veut bises Jacques