Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Compteur de visite

Depuis Juin 2014

Publié par Jacques BOUSIQUIER

Après quelques spécificités du transport en Inde, une petite galerie de portraits; il s'agit de personnages nullement célèbres, ils sont humbles assurément, pauvres probablement, mais riches d'une valeur inaliénable, la dignité, je pense en avoir fait les beaux portraits qu'ils méritent.

Il est caravanier, on a aperçu ses dromadaires hier ...

Il n'est pas peu fier, et il a raison, il est gardien dans le Palais Princier de Jaipur

Il est jardinier dans un palais de Samode

Un rien cabotin, et il a de quoi; je crois me souvenir qu'il est hôte d'accueil, il travaille dans un ancien palais de Maharadja reconverti en hôtel ... de luxe


Enfin, une jeune fille croisée dans la Palais Princier de Jaipur; elle y travaillait au ménage

Je trouve tous ces personnages particulièrement attachants ...

 

Je les ai photographiés (avec leur accord ... mais ils n'imaginaient pas, et moi non plus évidemment, que je les mettrai à l'honneur 10 ans plus tard, sur un site visible dans le monde entier !:-) entre les 16 et 19 novembre 1998. 

Déjà paru :   

Transport mode indienne   (scènes de vie au quotidien, c'était hier)

La Princesse du Taj Mahal    (le rêve, la magie orientale)

Saris d'INDE  (la beauté des femmes indiennes)

Commenter cet article

eva baila 08/04/2009 21:18

De beaux portraits ! hauts en couleurs ! Beaux turbans et belles moustaches !

iris 08/04/2009 12:23

ces portrais sont somptueux comme tous ceux que tu as déjà présentes , peut etre parce que la bas les gens sont encore " à l'état naturel " et qu'on voit des choses dans leurs yeux alors que chez les nantis plus ca du tout !bisous d'iris

laé 08/04/2009 11:05

tes photos me donnent envie de voyager...

Danielle 08/04/2009 10:41

Un grand bravo Jacques pour ce très beau blog haut en couleurs.  J'aime beaucoup le traitement de tes photos !Bonne continuation.Danielle.

canelle56 07/04/2009 20:04

ils sont tres beaux ces portraits , mais dix ans plus tard ils doivent avoir vieillis bises jacques