Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Compteur de visite

Depuis Juin 2014

Publié par Jacques Bousiquier

Le but même de l'art est d'immortaliser l'éphémère.

Dominique Fernandez

ephemere-1-paris-11-oct-2007.jpg

Soleil d'octobre à Paris,  ombre fugitive,  visage éphémère dessiné sur la pierre, l'espace d'un instant.

Autre beauté éphémère, la fleur de nos jardins; sachons les apprécier

Creil-Jardin---2007-10-16---JB-numND80---0666--fleur.jpg

Commenter cet article

Caroline.k 06/06/2009 03:55

çà alors c'est extraordinaire d'avoir pu capter ce moment avec cette ombre, parfois il vaut avoir aussi de la chance Jacques. Et c'était où, place du Trocadéro ?

Jacques 06/06/2009 10:38



Là tu me colles Caro, je ne me souviens plus précisément ou c'était, et en plus je n'ai pas daté la photo ...


Ce qui est sûr, c'est à Paris, un gand immeuble en bordure de Seine car ce devait être lors d'une balade en bateau mouche, pas très loin de N-D...


je rechercherai.



Daffodil 22/02/2008 11:11

C'est dingue ce que l'ombre peut nous faire découvrir... Comme quoi il ne faut pas s'arrêter à ce qu'on voit... magnifique en tout cas...