Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compteur de visite

Depuis Juin 2014

Publié par Jacques Bousiquier

Anne Poiret : Bienvenue au Réfugistan sur Arte ce soir

Prix Albert Londres en 2007,

Grand-Reporter,

qualifiée parfois de journaliste de "l'après-guerre",

Anne Poiret

aime en effet sortir des feux de l'actualité pour s'intéresser aux à-côtés de la guerre et des drames en tous genres qui frappent notre humanité.

Elle est aussi réalisatrice et elle présente en ce moment un documentaire qui sera diffusé ce soir sur Arte à 22h30 : "Bienvenue au Réfugistan" dans lequel on découvre que, de par le monde, 17 millions de personnes vivent dans des camps gérés par le HCR, (Haut Commissariat aux Réfugiés - Agence des Nations Unies en la matière), ces camps de l'oubli où peuvent végéter ainsi des gens 17 ans ou plus, des camps érigés en solutions techniques face à des problèmes politiques non résolus ou qu'on ne cherche pas à résoudre...

Ce qu'en dit Arte en préannonce :

"À travers le monde, près de 17 millions de personnes - réfugiés, déplacés, migrants - vivent dans des camps, soit l'équivalent d'un pays. Suppléant les États qui ne veulent pas d'eux, le HCR, l'agence des Nations unies pour les réfugiés, avec ses 7 milliards de dollars de budget par an, gère ces "indésirables" avec de grandes ONG caritatives. Des "limbes", comme les nomme un chercheur, dans lesquels le seul objectif possible est la survie, où des enfants naissent et grandissent, à l'écart du pays qui les accueille. Leurs habitants, qui n'ont ni le droit de travailler ni celui de se déplacer librement, ne possèdent que les quelques objets distribués à leur arrivée et une carte d'identité du HCR. Dans ces lieux à l'écart du monde, ni tout à fait prisons ni tout à fait ouverts, censés être provisoires, les réfugiés passent désormais en moyenne... dix-sept ans de leur vie.

Sans issue

Pourquoi ces camps perdurent-ils depuis des décennies ?"

- Réponses ou tentatives de réponses, dans ce documentaire...

NB : ce film documentaire est déjà disponible et visible via internet (lien ci-dessous)

Elle était invitée hier soir sur Arte chez Elizabeth Quin

en première partie de son "28 Minutes",

elle était ce matin sur France Inter, chez Sonia Devillers, "Instant M"...

Commenter cet article