Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compteur de visite

Depuis Juin 2014

Publié par Jacques Bousiquier

"1944" - La bien belle chanson gagnante de cet Eurovision 2016, écrite, composée, et interprétée par Jamala, très émouvante, est d'une réelle résonance politique puisque, représentant l'Ukraine, elle relate des faits historiques tragiques ayant particulièrement touché sa propre famille et la Crimée en 1944.

 

Voir les paroles et leur traduction qui en est rapportée par le site de "La Coccinelle"

Extraits du site "Wikipedia" :

"Pendant la Seconde Guerre mondiale, la Crimée est le théâtre de sanglantes batailles entre la Wehrmacht et l'Armée rouge. La péninsule est occupée par les Allemands malgré la résistance de Sébastopol jusqu'en juillet 1942. Les troupes soviétiques libérèrent définitivement la ville en mai 1944. Accusés d'avoir aidé les Allemands, les 200 000 Tatars de Crimée sont déportés, et près de la moitié trouvent la mort."

70 ans plus tard :

"Les manifestations Euromaïdan qui secouent l'Ukraine à partir de novembre 2013 et entraînent la chute du pouvoir en place exacerbent les tendances séparatistes et pro-russes en Crimée... La Crimée proclame son indépendance le 11 mars 2014. Une semaine plus tard, les dirigeants de la nouvelle République de Crimée et le président russe signent un accord entérinant son rattachement à la Russie, en accord avec les résultats du référendum du 16 mars (« oui » à 96,77 %). L'annexion de la Crimée par la Russie n'est pas reconnue par la majeure partie de la communauté internationale."

La France, représentée par Amir Haddad, avec un titre rythmé "J'ai cherché", termine à une honorable 6ème place ;

ça ne lui était pas arrivé depuis longtemps de finir dans le Top 10 !

L'Australie (dans l'Eurovision ?!...) représentée par Dami Im, une "Adèle" orientale, a terminé 2ème avec un beau titre également, "Sound Of Silence", après avoir tenu largement la première position durant le vote des "professionnels" de tous pays, avant le vote des téléspectateurs qui ont passablement bouleversé les données préétablies...

Un petit clin d'œil au passage qui s'impose, celui des Enfoirés qui, en janvier 2016, se sont un peu amusés sur ce thème de l'Eurovision !

Et de fil en aiguille, un autre clin d'œil, et surtout, mes hommages à Jean-Jacques Goldman qui tire sa révérence et quitte donc ses Enfoirés chéris après il est vrai, 30 ans de fidèles, bons et loyaux services !

Merci Monsieur Goldman,

bon vent à vous et revenez quand vous voulez !

Commenter cet article