Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compteur de visite

Depuis Juin 2014

Publié par Jacques Bousiquier

Objets inanimés, avez-vous donc une âme
qui s'attache à notre âme
et la force d'aimer ?

Alphonse Lamartine

Philo : chaises...

Voilà qui fait question, et puisque la question est posée, arrêtons-nous y un instant !

Sur ces chaises, car d'elles il s'agit bien, toutes inoccupées qu'elles sont, délaissées, abandonnées, se tenant ainsi frustrées, comme on peut le supposer, d'être sans cul posé, encore que le terme ne paraît pas bienséant, car ce sont elles, n'en doutons pas, qui sont à l'origine de ces merveilleux vers du romantique Alphonse de Lamartine !

Personnellement, je me suis bien gardé d'y poser séant, les idées fraîches nous viennent plutôt d'en haut, et par ailleurs, voyant où la philo mène, je ne me risquerai pas à tenter une réponse de circonstance à la hauteur de cette question car selon mes sources, le sujet pourrait bien être posé au Bac 2015... mais chutttt !

 

Bien sûr, on l'aura compris, ces chaises ne sont pas d'époque Lamartine (1790-1869), je les ai prises sans surprise cet après-midi au jardin des Tuileries à Paris un jour de pluie !

 

 

Autre clin d'œil, car la chaise vide inspire, avec un titre en oxymore, musicalement accompagné d'un superbe texte de Serge Gainsbourg

"Le Moi Et Le Je"   chanté par Jane Birkin !

Commenter cet article

Claudine /canelle 30/01/2015 09:11

Bonjour Jacques
Laissons à nos jeunes l'imagination pour en faire autant que Lamartine .., beau sujet je trouve !
Bises