Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Compteur de visite

Depuis Juin 2014

Publié par Jacques Bousiquier

"Eau argentée"... des images justes sur la guerre en Syrie

Ils étaient invités ce soir sur le plateau d'Arte 28 minutes".

Elle, Wiam Simav Bedirxam,

cinéaste documentaire, filmant la guerre au quotidien dans la ville d'Homs dans son ordinaire barbarie,

lui, Ossama Mohammed,

cinéaste, en exil à Paris, tous deux réalisateurs du film

"Eau argentée" Syrie, autoportrait

qui va sortir en salles cette semaine.

"Eau argentée"... des images justes sur la guerre en Syrie
"Eau argentée"... des images justes sur la guerre en Syrie
"Eau argentée"... des images justes sur la guerre en Syrie

Ce film étonnant et on s'en doute fortement émouvant, a été présenté et chaudement applaudi à Cannes cet été.

Pas sûr qu'il sorte dans beaucoup de salles mercredi, on verra bien !

Il semble que le public ait davantage de goût pour une violence bruyante remplie d'effets spéciaux, une violence virtuelle, qui leur semble factice, sans trop penser que la vraie violence, celle de la réalité du terrain dans toute sa barbarie, existe hélas tout près, à quelques milliers de kilomètres seulement...

Le film est interdit aux moins de 16 ans.

"Eau argentée"... des images justes sur la guerre en Syrie

Le site du Figaro Madame consacre à ce film un excellent article...

En extraits, des images fortes de

Wiam Simav Bedirxam

dans Homs en guerre

"Eau argentée"... des images justes sur la guerre en Syrie
"Eau argentée"... des images justes sur la guerre en Syrie
"Eau argentée"... des images justes sur la guerre en Syrie

On peut revoir cette émission d'Arte 28 minutes de ce lundi 8 décembre 2014 en streaming...

"Eau argentée"... des images justes sur la guerre en Syrie"Eau argentée"... des images justes sur la guerre en Syrie
"Eau argentée"... des images justes sur la guerre en Syrie
"Eau argentée"... des images justes sur la guerre en Syrie
"Eau argentée"... des images justes sur la guerre en Syrie

Le 28 minutes d'Arte prolonge le journal d'Arte de 19h45; il aborde chaque soir de la semaine un sujet de fond avec rigueur et clarté, il est le plus souvent fort intéressant, loin des grand'messes de la une et de la deux...

Le sujet de fond en est précédé d'un autre, plus court, lié à la promo (au sens positif) d'un film ou d'un livre ; son titre peut constituer une énigme dans la mesure où il dure plutôt une quarantaine de minutes !:-)

La critique semble unanime quant à la force et à la qualité de ce film.

Par exemple, Télérama...

Commenter cet article