Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Compteur de visite

Depuis Juin 2014

Publié par Jacques Bousiquier

Oui, ils étaient bien quatre dans le Falcon 50 qui devait ramener le Pdg du groupe Total après sa rencontre avec le premier ministre russe...

Quatre tués dans le crash de cet avion lors du décollage...

Et pourtant, depuis le début, on ne parle exclusivement que de l'un d'entre eux,

Christophe de Margerie !

Certes, ce grand "capitaine d'industrie" comme il est souvent décrit, est mondialement connu et son décés soudain est en soi un événement !

Mais pour autant, comment peut-on à ce point ignorer les trois autres personnes décédées tout aussi tragiquement ?

Disparition de Christophe de Margerie : TOTAL, QUATRE morts

Je parle des médias bien sûr, car, et c'est tout à son honneur, l'entreprise "TOTAL" rendant hommage à son dirigeant brutalement disparu n'a pas oublié, elle, d'associer à cet hommage les trois autres personnes.

Par contre, à la radio (France Inter puisque je ne connais qu'elle), je trouve énervant et même choquant qu'à chaque fois qu'est évoqué cette information, un seul nom, un seul personnage est évoqué, comme si les trois autres n'avaient jamais existé, ou n'étaient au fond que des "rien du tout", en tous cas, une partie négligeable dont il n'est pas utile de parler. Pas la peine de perdre quelques précieuses secondes à évoquer leur mémoire, encore moins leur vie, ce qu'ils étaient, ce qu'ils faisaient, visiblement, ils ne comptent pas aux yeux de ces journalistes là ?

Oui voilà pourquoi ça m'énerve, et pourquoi ça me choque !

Non mesdames, messieurs les journalistes, 1 décés de Pdg + 3 membres d'équipage, ça ne fait pas 1 célébrité qui disparaît, mais ça fait bien hélas 4 morts, 4 familles endeuillées dans la peine et la douleur, alors SVP ne les oubliez pas !:-(

Ce "travers" médiatique bien connu qui rend compte de vies inégales même dans la mort est présent aussi dans la presse écrite où cette absence totale d'un minimum de reconnaissance envers ces trois autres personnes, à défaut d'hommages, est flagrant également !

 

Exception toutefois : il se trouve que le pilote du Falcon 50 habitait une cité proche d'ici, Senlis; la presse locale (dont Oise Hebdo) lui a donc rendu justement hommage.

 

Il se nommait Yann Pican, il avait 45 ans, marié, père de trois filles.

Un autre pilote et une hôtesse semble-t-il formaient l'équipage disparu tragiquement avec le Pdg du groupe Total.

Toutes mes sincères condoléances aux quatre familles, amis et proches, touchées par ce terrible accident.

 

Billet postérieur : grâce à deux commentaires récents (Eric, inconsolable, que je remercie),  je suis en mesure d'avoir des précisions sur l'ensemble des personnes à bord.

Parmi les personnes non citées, se trouvaient aussi Maxime Rassiat, co-pilote

et Ruslana Vervelle, hôtesse.

Image extraite du site "Les étoiles filantes" (cf lien ci-dessous).

Condoléances à toutes les familles.

 

 

Disparition de Christophe de Margerie : TOTAL, QUATRE morts

Commenter cet article

reith 13/11/2020 00:40

de MARGERIE a été également le patron de la CDC où il n'a pas laissé une empreinte indélébile....

semble plutôt être un pantoufleur du pouvoir...

Inconsolable 30/12/2014 10:04

Yann Pican, Maxime Rassiat et Ruslana Vervelle

http://bourse.lefigaro.fr/moscou-20-octobre-23-h-56-l-avion-du-pdg-de-total-decolle-3491920

Eric 12/01/2015 11:36

Merci à vous pour votre hommage

Jacques 04/01/2015 22:56

Merci à vous, j'ai pu ainsi compléter cet article.
Cordialement

Eric 30/12/2014 10:12

Merci pour cet article.
En voici plus sur les autres victimes:
http://etoilesfilantes-fondation.com/theirstories_fr.html

bruno 29/10/2014 22:32

C'est vrai. Moi le premier j'avais oublié les trois autres. Merci pour ce rappel à la réalité

Claudine /canelle 26/10/2014 20:27

Merci à toi pour cet article , parfois il est utile de remettre les choses à plat !!
Bonne soirée à toi
Bises