Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Compteur de visite

Depuis Juin 2014

Publié par Jacques Bousiquier

Je me souviens !

Enfant, ou plutôt ado, j'avais dévoré ce roman de Richard Llewellyn dont la richesse tenait en la noirceur décrite affectant une famille de mineurs, pauvre, courageuse au travail, au dur labeur de la mine et de tous ses à-côtés, mais dont l'exploitation suscite résignation ici, révolte là, et provoque des tensions au sein même du groupe familial...

Un univers noir qui contraste avec le vert de la vallée, une peinture sans doute proche de la réalité, d'un temps (l'action se situe vers 1890 au Pays de Galle) d'une société qui, au moment où je l'ai lu, faisait passer mes origines modestes au rang de luxe au regard de ce qu'avait traversé cette famille !

J'aime bien cette photo extraite du film de John Ford (1941) tiré du roman car elle m'interpelle pas mal en ce qu'elle me rappelle ce souvenir d'enfance.

Photo et article extrait d'un Télérama du 19 août 2009
Photo et article extrait d'un Télérama du 19 août 2009

Photo et article extrait d'un Télérama du 19 août 2009

Concernant la mine et ses souvenirs, son histoire, son patrimoine, nous avons "Lewarde" chez nous pas très loin dans le Pas de Calais

Et pour de vertes vallées, point besoin d'aller au pays de Galle, nous en avons également de belles en France !:-)

Commenter cet article