Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Compteur de visite

Depuis Juin 2014

Publié par Jacques Bousiquier

La Vague, une Camille Claudel au sommet de son art

Jeu, prise de risque inconsidérée, naïveté adolescente ?

À l'évidence, ces jeunes baigneuses vont se faire engloutir par cette vague géante sur le point de les submerger ; solidaires face au danger, rieuses dans ce jeu qu'elles se sont inventé, elles se donnent la main en un superbe geste de fraternité !

Camille Claudel

réalise là une de ses œuvres parmi les plus abouties, au dire de certains experts.

Quelle force gigantesque émane en effet de cette œuvre de petite taille ; c'est sans doute là l'exploit de l'artiste d'avoir su mettre autant d'intensité dans la matière.

La Vague, une Camille Claudel au sommet de son art
La Vague, une Camille Claudel au sommet de son art

D'onyx et de bronze, cette œuvre est datée d'entre 1898-1903

Photos réalisées au musée Rodin à Paris lors d'une exposition dédiée à Camille Claudel, le 7 novembre 2013
Photos réalisées au musée Rodin à Paris lors d'une exposition dédiée à Camille Claudel, le 7 novembre 2013

Photos réalisées au musée Rodin à Paris lors d'une exposition dédiée à Camille Claudel, le 7 novembre 2013

Comment ne pas évoquer également, en parlant de Camille Claudel, le magnifique film qui vit une "Isabelle Adjani" crever l'écran par son interprétation magistrale !

Commenter cet article

eva 18/04/2014 23:09

J'avais lu le descriptif et vu les dessins préliminaires dans le roman d'Anne Delbée (il me semble) et c'est très émouvant de voir les photos de cet ensemble onyx et bronze... Dans ses lettres à son frère, elle décrit ces petits groupes mais je ne me souvenais plus qu'ils avaient été réalisés partiellement en pierre fine. C'est une belle découverte que je fais grâce à toi. Merci Jacques ! :-)